Torticolis

Mis à jour : 22 mars 2019

Un grand nombre de gens se présente chez le chiropraticien en raison du fameux torticolis: douleur intense au cou, incapacité à bouger la tête, spasmes musculaires, etc. Bien que cette condition soit rarement grave, les symptômes sont souvent handicapants et fort désagréables!



Cependant, il a très peu de chances que vous souffriez d'un véritable torticolis. Ce terme réfère à une condition mécanique ou neurologique pouvant être plus grave qu'on voit plus souvent chez les bébés naissants (d'où l'importance de faire vérifier l'état du cou de vos tout petits). Dans un cas classique de '' cou barré '', il s'agit la plupart du temps d'un syndrome facettaire. La douleur aiguë est en fait causée par l'inflammation des articulations situées entre deux vertèbres.


Ces petites articulations sont recouvertes d'une capsule. À la suite d'un étirement prolongé, une mauvaise posture ou bien un traumas quelconque, la capsule s'étire et l'inflammation s'installe. Les racines nerveuses étant tout près, celles-ci sont irritées et une douleur vive se produit. C'est pour cette raison que la douleur est accentuée lorsqu'on tourne la tête du côté affecté. Le corps, pour se protéger, veut que l'on maintienne la tête tournée dans l'autre sens, pour ainsi moins irriter le nerf. Il est aussi possible que la douleur se fasse sentir plus bas, soit entre les omoplates ou bien vers l'épaule et le bras. Des maux de tête peuvent aussi apparaître. C'est une douleur référée qui provient de l'irritation au niveau du cou


Causes

Les causes du syndrome facettaire sont nombreuses: mouvements en hyperextension du cou (whiplash), mauvaise posture de sommeil, travail en extension la tête en l'air, chute violente, utilisation prolongée d'appareils électroniques, etc... Or, la condition se produit souvent en raison d'une fragilité qui était déjà présente depuis beaucoup plus longtemps. C'est souvent un mauvais contrôle moteur des muscles par le système nerveux qui mène à cette blessure.


Le cercle vicieux de la subluxation vertébrale

La subluxation vertébrale est souvent à l'origine de ce mauvais contrôle. Une subluxation se produit lorsqu'une vertèbre est soumise à des stress constants (autant physiques que psychologiques). Cela a comme effet de brouiller la communication nerveuse entre les muscles au niveau de la colonne et le cerveau.


Traitement

Le torticolis ne se guérit pas par magie. La chiropratique s'avère très efficace pour soulager et prévenir ce dernier. Le chiropraticien peut diagnostiquer le torticolis suite à un examen complet. La prise de radiographies est souvent indiquée pour voir plus précisément où se trouve la source du problème.


Le but premier des traitements en chiropratique est de corriger la subluxation vertébrale. Un ajustement (ou bien manipulation articulaire) est effectué pour redonner à la vertèbre bloquée son mouvement optimal. Il en résulte une relaxation instantanée des muscles spasmés. L'inflammation tant qu'à elle peut être soulagé par l'application de glace 10 min/heure. Des exercices sont aussi prescrits pour aider à diminuer la tension musculaire qui peut perdurer suite à l'ajustement. Le plus tôt le patient est pris en charge, meilleures sont les chances de guérison rapide.


Prévention

1. Avoir une bonne posture au travail et éviter les mouvements répétitifs

2. Éviter de dormir sur le ventre et avoir un oreiller adéquat

3. Corriger les subluxations vertébrales en visitant votre chiropraticien

4. Appliquer de la glace le plus tôt possible en cas de douleur


Texte par: Dr Kevin Denis, chiropraticien


© 2018 par Centre Chiropratique Daniel Lajoie