Glace ou chaleur ?

Vous soulevez une boîte trop lourde et votre dos coince? Vous sortez du lit avec un vilain torticolis? Ou bien votre genou est gros comme un ballon tellement il est enflé suite à une randonnée en montagne? Dans tous les cas, il est primordial d'agir le plus rapidement possible. Deux options s'offre à vous: le froid ou la chaleur. Laissez nous vous éclairer sur le sujet.


Le froid


En cas de doute, le froid est de mise. En effet, la glace ne peut pas nuire en cas de blessure récente. Lors d'une blessure, le corps va réagir en créant de l'inflammation. L'inflammation a comme but d'augmenter l'apport en sang dans la région touchée pour mieux réparer les tissus blessés. Par contre, la réaction est souvent exagéré et les symptômes suivant peuvent se présenter: enflure, douleur, chaleur et rougeur



Le froid a comme effet de ralentir la circulation sanguine localement en créant un phénomène appeler la vasoconstriction.  C'est ainsi que le froid est fort utile pour diminuer l'inflammation qui au final, est responsable de la douleur. Il est donc important de l'appliquer le plus rapidement possible. Il faut tout de même respecter ces règles de base:

  • Ne pas appliquer la glace directement sur la peau (utiliser une serviette)

  • Laisser la glace 10 minutes environ

  • Patienter une heure entre chaque application

  • Utiliser un sac de glace qui est assez mou (sac de gel ou sac de pois congelés)

La chaleur

L'application de chaleur peut aussi être bénéfique à l'occasion, mais vaut mieux attendre au moins 72 heures suite à l'apparition de la blessure. La chaleur agit à l'inverse du froid en augmentant la circulation sanguine, ce qui pourrait aggraver les symptômes si l'inflammation est encore présente. Encore là, si vous doutez, allez-y pour le froid.


Le chaleur sera utile lorsque l'inflammation est disparue. Le processus de guérison d'une articulation a souvent comme résultat de laisser des raideurs musculaires et ligamentaires. Le chaud est excellent pour diminuer les raideurs articulaires et tensions musculaires qui persistent après la période inflammatoire. Il a aussi un effet analgésique naturel. Pour appliquer de la chaleur, suivez ces conseils:


  • Ne pas appliquer la chaleur directement sur la peau (risque de brûlure)

  • Laisser la chaleur 10 minutes environ

  • Patienter une heure entre chaque application

  • Ne JAMAIS utiliser si il y a de l'enflure!

  • Ne pas appliquer si il y a des pertes de sensations au niveau de la peau


Finalement, vous pouvez aussi essayer de varier le froid et le chaud, mais respectez toujours les règles de base.  N'attendez pas avant d'agir, il n'est jamais bon de laisser traîner une blessure trop longtemps. Si vous avez des questions, nos chiropraticien sont disponibles pour vous aidez.

© 2018 par Centre Chiropratique Daniel Lajoie